Accueil

Janvier 2018 : dernière ligne droite pour la refonte de nos métiers !

Janvier 2018 : dernière ligne droite pour la refonte de nos métiers !

Dans Lien social un article sur la refonte de nos métiers qui entre dans sa dernière ligne droite en ce
14 FEVRIER 2018 : 66 minutes pour notre CCNT 66 !

14 FEVRIER 2018 : 66 minutes pour notre CCNT 66 !

L'UFAS CGT appelle à se mobiliser face à la dégradation de plus en plus importante des conditions de travail dans
CC 66 : et nos SALAIRES  ?

CC 66 : et nos SALAIRES ?

La valeur du point est toujours gelée à 3.76 € alors que tout augmente en ce mois de janvier 2018
Céline Boussié RELAXEE !

Céline Boussié RELAXEE !

Notre collègue, ancienne AMP à l'IME Moussaron, a été relaxée et lavée de toute accusation en diffamation par le tribunal

 

Bienvenue sur le nouveau site actualisé  de notre syndicat CGT Montjoie (Action sociale et médico-sociale Grand-Ouest), plus clair, allant à l’essentiel, qui se veut un moyen d’échange et d’information pour les salariés de Montjoie des différents établissements et services des départements 72, 37, 61, 53, 85, 44 et 49.

N’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter pour recevoir régulièrement l’actualité de notre secteur.

Cordialement,

Syndicat CGT Montjoie.

Céline BOUSSIE, lanceuse d’alerte, relaxée !

SUCCES de la mobilisation du 16 novembre contre les ordonnances et les mesures de régression MACRON ! Pendant que sont décidées ces ordonnances 100 % libérales et antisociales Loi travail XXL et toutes les mesures de régression gouvernementales (baisse des APL, contrats aidés, attaques contre le tissu associatif, les services publics…)  déjà 52 milliards de bénéfices engrangés au 1er semestre 2017 par les actionnaires et les 40 principales sociétés cotées en Bourse : c’est une hausse de 26.5 % par rapport au 1er semestre 2016 ! Quand aux appels à projets dans le social et médico-social, il s’agit en fait d’une véritable mise en concurrence des associations avec recherche de prestations « low cost » au rabais et tirant les droits des professionnels vers le bas !

Ce n’est pas le code du travail qui est responsable du chômage, c’est la finance !