La protection de l’enfance n’est pas une marchandise !

Près de 500 salariés réunis ce 21 septembre à ANGERS après la manifestation contre les ordonnances MACRON pour dénoncer à nouveau les dégâts en Anjou des appels à projets en Protection de l’enfance du Président GILLET !

Des délégations des départements limitrophes, mais également d’Ile de France, des Hauts de France, de l’Est, et une saynète symbolisant une vente aux enchères de « lots » d’enfants à attribuer au moins-disant financier : l’humour du désespoir titrait Ouest-France !

Les méfaits de ce système étaient également dénoncés par un représentant syndical de la Sauvegarde du Nord évoquant le passage catastrophique de Christophe ITIER (Membre de La République en Marche, nommé haut-commissaire l’économie sociale et solidaire !) à la tête de cette association et son idéologie « d’entrepreneuriat social »…