Mineurs isolés étrangers, jeunes majeurs en difficultés : même galère !

La CGT soutien les initiatives qui se développent sur tout le territoire pour soutenir les mineurs isolés étrangers et mineurs non accompagnés (MIE/MNA), de même que les actions des professionnels en faveur des aides aux jeunes majeurs, notamment au terme de leurs parcours dans les dispositifs de Protection de l’Enfance ou PJJ quand leurs difficultés nécessitent encore aide et protection.

Les missions de Prévention, d’action éducative en milieu ouvert, d’AED avec des moyens suffisants, d’accueil et de placements de qualité plutôt que dans des hôtels délabrés et sans soutiens éducatifs, doivent être renforcées. La journée du 20 novembre était l’occasion de rappeler ces principes alors que tant de mineurs sont à la rue, avec tous les dangers que cela comporte. Voir également communiqué de l’ANAS et site InfoMIE.